1. On arrête plus Romain Danzé ! (merci @Hinho_ )

    On arrête plus Romain Danzé ! (merci @Hinho_ )

  2. A quelques minutes de la fin du mercato Jean II Makoun patiente tranquillement en attendant un club

    A quelques minutes de la fin du mercato Jean II Makoun patiente tranquillement en attendant un club

  3. L’intégration de Kamil Grosicki se passe bien, mais visiblement il côtoie un peu trop les punks à chiens de la place Ste Anne à Rennes (merci @PitreCech )

    L’intégration de Kamil Grosicki se passe bien, mais visiblement il côtoie un peu trop les punks à chiens de la place Ste Anne à Rennes (merci @PitreCech )

  4. Le nouveau planning journée par journée de Jean-Armel Kana-Biyik

    Le nouveau planning journée par journée de Jean-Armel Kana-Biyik

  5. Vis ma vie : la dernière journée du mercato avec Jean-Luc Buisine

    Lundi 1er septembre 2014 dans les bureaux de la Piverdière, Philippe Montanier entraineur du SRFC et Jean-Luc Buisine peaufinent leur stratégie pour renforcer l’équipe :

    12h28 : Jean-Luc est en train de supprimer les anciens contacts de Pierre Dréossi et Frédéric Antonetti

    Jean-Luc - On s’emmerde quand même on se croirait au FC Nantes.
    Philippe - On recrute ?
    Jean-Luc - Ok. (Le chef du recrutement ouvre alors Football Manager)
    Philippe - Jean-Luc tu le fais exprès tu vas pas recommencer quand même !
    Jean-Luc - Mais…mais voyons ya un petit yougoslave sympa au FC Brasov là. Tu voulais bien un attaquant ?
    Philippe - Oui, Ola est au bord de la dépression nerveuse il me harcèle il ne fait que de répéter “Moi partir si moi pas avoir assez bons ballon pour foutre profond Zlatan”. J’ai peur qu’il fasse une connerie.
    Jean-Luc - Bon, d’accord… à l’ancienne alors. (Buisine sort alors un rolodex grand comme une machine à écrire)

    12h46, René Ruello arrive de façon un peu agitée il est accompagné de Kana-Biyik qui tient une petite chicha d’une main et un scoubidou dans l’autre

    - Bon sang c’est quoi ces conneries pourquoi Jean-Armel traîne toujours là ? On devait pas le fourguer chez les rosbeefs ? On connaît plus personne à Wolverhampton ?
    - Non ils sont en D3 ils ont pas assez pour s’aligner sur son salaire.
    Jean-Armel tire nonchalamment sur la chicha
    - Kana tu arrêtes ! Jean-Luc t’as intérêt à te grouiller il nous coûte autant en salaire qu’en dépenses avec ce qu’il consomme à la cafétéria.
    Jean-Armel reprend une bouchée de son scoubidou, René Ruello de plus en plus tendu
    Jean-Luc - Je vais voir ce que je peux faire je ne promets pas de miracles. (il commence alors à faire chauffer le rolodex)

    13h01, Jean-luc -très concentré- tourne toujours les feuilles de la machine. Jean-II Makoun apparait tout souriant sur le pas de la porte

    - Et moi je fais quoi ? je pars ou pas ?
    René Ruello roule des yeux et essaie de se contenir
    Philippe - Ca dépend. on aimerait bien. Jean-Luc t’as des pistes ?
    Buisine (relève la tête, un peu perdu, regarde sa montre et réfléchit) - Honnêtement c’est chaud le mercato Australien vient de fermer en plus, j’aurais pu branché Sidney FC sur le coup. J’arrive pas à joindre les clubs indiens et malaisiens je pense que c’est mort de ce côté. Je suis aussi en lien avec les Emirats mais je ne comprends rien : je ne fais que de descendre le prix de vente et eux de l’augmenter.
    Philippe - Non mais Jean-Luc ils s’en fichent de l’indemnité ils parlent de son salaire en fait.
    Jean-Luc - Ah bah voilà !
    Jean-II - Pas de soucis comme vous voulez coach (le camerounais repart en souriant)
    René - Trouvez quelqu’un pour lui voler son visa quand il arrive à Dubaï je ne veux pas qu’on nous le renvoie.

    13h28, soudain Onyekiachi Apam arrive dans le bureau

    - Désolé je ne trouvais plus ou vous étiez j’étais arrivé à l’infirmerie par réflexe vous pouvez m’aider ?

    René Ruello craque et lui balance violemment son téléphone. L’appareil compose directement le n° de l’OL en s’écrasant sur le visage du défenseur, le destinataire décroche de suite

    - “Ici Jean-Michel, écoute René tu me commences à me fatiguer si c’est pour un énième faux plan avec Gourcuff je te balance les agents de Danic et M’vuemba sur le dos on verra si tu arrives à te maintenir avec ces gus ! Et arrête de me vendre tes camerounais bon sang j’en veux pas je te dis ! Le suédois par contre je peux être intéressé, un échange ça te dit ?”

    René - VA CREVER CHACAL. Ah pardon Jean-Michel ce n’était pas pour toi. Désolé mais j’ai besoin d’Ola pour me maintenir en L1 et tenir la boutique du club en vie. (Le visage de Ruello reprend une couleur normale tandis qu’Apam reprend la direction de l’infirmerie)

    15h, un klaxon retentit devant le portail de la Piverdière, Jean-Luc regarde par la fenêtre, c’est l’agent de joueurs Fabien Piveteau

    Jean-Luc - Bordel Fabien je veux plus te voir je t’ai déjà dis que j’en voulais pas de ton mini-bus de Togolais, va les signer en National !

    15h10, un homme chauve et mince entre dans le bureau

    - Bonjour j’étais dans le coffre de Piveteau, vous avez besoin d’aide ? Ca manque quand même de joueurs africains physiques depuis quelques temps.
    Philippe - Pierre t’as encore les clés de la maison ?
    Pierre - Ben oui le fiston travaille encore ici
    René - Ah oui, celui qui a fait signer M’Bengué, Jean-Luc fais-moi penser à signer sa lettre de licenciement on réglera ça plus tard j’appelle la sécurité.
    Pierre - Pas la peine Mamadou est un ami c’est moi l’ait signé il était trop vieux pour jouer au foot, je connais la sortie. (Pierre Dréossi repart aussi discrètement qu’il était arrivé)

    16h, Buisine exulte

    Jean-Luc - Ca y est René j’ai trouvé un club pour Jean-Armel ! C’était pas facile mais j’y suis arrivé depuis le temps qu’on essaie !

    René - Oh bon sang je veux te serrer dans mes bras, il part ou alors ?
    Jean-Luc - En Espagne, dans un club de seconde division c’est tout ce que j’ai pu trouver.
    René - Ca fera l’affaire, on aura qu’à lui dire que les Kebabs et les bars à chicha sont moins cher là-bas il fera pas de plis. Au pire tu le fous dans le jet de François [Pinault] avec un parachute et tu dis au pilote de le déposer au premier aéroport étranger qu’il croise.
    Philippe - Dis Jean-Luc tu n’oublies pas mon attaquant ?
    Jean-Luc - Non mais tu me poses une colle je vais devoir rentrer chez moi pour fouiller dans mes dossiers, je reviens. (part)
    René - Bon je m’absente aussi. Je vais tenter pour la 22ème fois de faire revenir Etienne Didot et Fabien Lemoine.
    Philippe - Mais patron j’ai déjà 9 milieux axiaux sous contrat ils vont jamais jouer et…
    René - (le coupe) JE VEUX PAS LE SAVOIR. Tu m’envoies tous les jeunes en prêt, ils en ont besoin ça leur fera les pieds à pas gagner la Gambardella. Et tu fais signer un contrat de majordome à Anders pour Ola. Reprend celui de John Boye avec Gyan comme modèle. C’est dingue faut tout faire ici, c’est plus le Club Med merde ! (part en claquant la porte)

    17H05, Buisine revient dans les bureaux de la Piverdière, visiblement embarrassé
    Philippe - Jean-Luc c’est quoi ces conneries on aurait recruté Adibou en Belgique ?
    Jean-Luc - Non, enfin oui. Je me suis absenté 5 mn de l’ordinateur -un coup de fil du Costa Rica- mon neveu était dans la pièce, il en a profité pour valider un transfert dans mon dos, je suis désolé. Mais il est correct en fait il s’appelle Habibou et à pas cher évidemment j’ai encore eu l’exclu ! (grand sourire)
    Philippe - (soupire) Bon on s’en fiche maintenant on a une équipe entière on pourra crâner dans les médias devant Nasser et le Russe. Et Adibou voudra bien aller à Léon le Cochon au moins ? C’est important pour le groupe et le club. S’il s’entend pas avec Ola tu vas m’entendre !
    Jean-Luc - Habibou. Je ne sais pas, on verra on va s’arranger.
    Philippe - Bon au moins on aura bien occuper notre journée (Buisine ré-ouvre Football Manager)

    18h30, le téléphone de Philippe Montanier sonne

    Philippe - Allô oui ?
    […]
    - Ah non c’est pas vrai tu te fous de moi ! Il le fait exprès là !
    […]
    - Oui, on a pas le choix, fais-le revenir.
    Jean-Luc - alors ?
    Philippe - Jean-Armel nous a fait faux bond. Ils ont été obligés de détourner l’avion à Grenade, il a bouché les toilettes de l’avion avec son Kébab les pilotes ont cru à une attaque terroriste.
    Jean-Luc - Et m…. qui va annoncer ça à René ?

  6. Au FC Nantes la cellule de recrutement travaille dur pour boucler les dossiers brûlants de cette fin de mercato ! (merci @Puchckin_B )

    Au FC Nantes la cellule de recrutement travaille dur pour boucler les dossiers brûlants de cette fin de mercato ! (merci @Puchckin_B )

  7. N’hésitez plus et offrez le cadeau de noël idéal à Vincent Pajot ! (merci @LeFootXDuSRFC)

    N’hésitez plus et offrez le cadeau de noël idéal à Vincent Pajot ! (merci @LeFootXDuSRFC)

  8. Alessandrini encore sur le banc avec l’OM (merci @MarcoGrossiSRFC )

    (Source : youtube.com)